Trois enfants et un an pour réussir seule le CAPES maths et le CRPE !

Maison de la mangrove en Guadeloupe (2015)



Voici le témoignage de Anne qui a préparé le CAPES 3ème concours de mathématiques seule, et qui a aussi passé le CAPE (CRPE) dans la foulée pour optimiser son investissement. 15 heures de préparation par semaine de façon régulière, de bonne bases en maths mais datant d'il y a 8 ans, rien n'est sûr quand on se lance dans l'aventure, mais si l'on s'accroche tout est possible.




Cette histoire montre que l'on peut y arriver rapidement quand on le veut et quand on prépare régulièrement les épreuves du concours. Je laisse la parole à Anne et lui dit encore : « Bravo ! »...



DEBUT

Quelques lignes pour vous faire partager mon expérience, en espérant que cela puisse être utile à d'autres !

J'ai quitté l'école en 2006, ingénieure agronome. J'ai travaillé 8 ans dans le privé. Depuis quelques années, je me tâte pour passer le CAPES de mathématiques... Les cours de prépa sont loin. Et puis vient la troisième grossesse, je décide de prendre un congé parental complet et de me mettre sérieusement à ce challenge. J'achète des livres de collège, lycée et prépa, tous avec des corrections. Je commence en avril 2014. J'accouche fin mai. Après une pose d'un mois environ, je me remets dans ma préparation, à raison de 15h par semaine en gros. Pour chaque théorème, je cherche la démonstration : Pythagore, la droite des milieux, etc.

Pas toujours facile de garder la force mentale ! Mais Dany-Jack m'envoie des bulles d'oxygène, et me voilà repartie ! En septembre, à l'inscription, une amie m'encourage à présenter également le CRPE (professorat des écoles) au cas où. Et puis s'inscrire ne m'engage à rien.

Le 2 avril 2015 arrive. Le stress aussi. Je me dis que si ce n'est pas pour cette année, ce sera pour une autre ! Il faut y aller, pour voir ce que je vaux, où je me situe. Mais quand même, j'ai très envie d'aller à Lille !

L'épreuve. Autour de moi, quelques candidats, très peu, parlent en attendant les sujets. Je semble être la seule à l'avoir préparé sans travailler (congé parental). Cinq heures, c'est long. C'est court. Une fois sortie, je ne sais plus où je suis ! Dans le tram, je compte et je recompte : j'ai touché à la moitié du sujet. J'écris un texto à ceux qui m'encouragent : « Je suis venue, j'ai vu, et pour le reste on verra ! ».  Je ne pense pas avoir complètement échoué, mais de là dire que je suis admissible...

Les 17 et 18 : épreuves CRPE. Suite à l'épreuve du CAPES, je galère à décrocher ! Le sujet repasse en boucle dans ma tête, quelques réponses m'arrivent, mais il est trop tard. Plus le temps passe, pire est mon moral. Vers le 10, j'ouvre un livre de grammaire pour préparer l'épreuve de français du CRPE. Je fais environ 20h de grammaire/conjugaison avant l'épreuve. Les deux écrits passent et cette fois, je suis relativement sûre de moi.

L'attente des résultats est interminable. Plus le temps passe, moins j'y crois, et pour me rassurer, je préfère oublier. Je prépare mon dossier pour l'épreuve orale du CRPE, ce qui m'a pris beaucoup plus de temps que je ne le pensais !

Les résultats sont affichés avec quelques jours d'avance et... Je suis admise ! Je ris, je pleure... Et je me dis « M... il faut que je m'y remette ! ».

Je suis admise aussi au CRPE.

Je travaille sur deux logiciels, un d'algorithme, un de géométrie dynamique. Je travaille aussi la liste des 12 thèmes proposés sur le site capes.org et sur un livre d'annales de sujets de CAPES externe. Les convocations arrivent : 3 épreuves en 9 jours !!!  C'est parti !

Pour l'épreuve de maths, dans le train, je stresse. J'ai pas trop bien dormi. Et puis je me dis « Aller, tu voulais aller à Lilles, tu y vas, alors soit heureuse ».

Le sujet me parle bien. 2h30 de préparation. C'est long et c'est court. J'ai lu le sujet entier. J'ai fait l'exercice avant de regarder les « copies d'élèves ». J'utilise le logiciel pour l'algorithme. Je cherche deux exercices dans les manuels que j'ai apportés (au fait, pour utiliser ses livres, ils ne doivent pas être annotés !). Je réalise que je ne me suis pas entraînée à choisir des exercices, et je perds un peu de temps. Je regarde dans les programmes du lycée pour voir quelles compétences choisir en rapport avec le thème. Je me dépêche de faire ces deux exercices, dont l'un requière l'utilisation d'un logiciel de géométrie dynamique. Fin de la préparation.

Là, je dois préciser un aspect : j'ai une expérience dans l'enseignement car j'ai travaillé 3 ans dans une maison familiale rurale. Au tableau, je me sens à l'aise dans ma présentation. J'utilise le tableau, l'ordinateur mis à disposition. Je me déplace. Je ne regarde pas du tout mes notes. J'ai pris dans une main le sujet et dans l'autre un crayon Velléda.

Les questions. Je sèche sur deux questions. Pour d'autres, le jury m'aiguille un peu. Pour d'autres, je réponds. Je fatigue. Dernière questions : « Les parents d'un élèves vous écrivent car ils sont soucieux des résultats en maths de leurs fils, qui veux s'orienter vers un bac S. Que faites-vous ? ». Puis dans la discussion, « Le père veut assister à un de vos cours, que faites-vous ? ». « Comment faites-vous si des parents ne veulent pas venir dans l'établissement, pendant les rencontres parents/professeurs ? », et d'autres encore.

Je sors avec le même sentiment qu'après l'écrit : je n'ai pas foiré, mais je n'ai pas réussi. Il faut attendre.

Les résultats arrivent... Je suis admise ! Au CRPE aussi ! Pour le CAPES, j'ai eu 9,85 à l'écrit et 17 à l'oral. Je n'en crois pas mes yeux. Je mets quelques jours à réaliser que je peux arrêter mes révisions, que je ne retournerai pas travailler là où j'étais avant le congé parental, qu'en septembre je serai professeur de mathématiques !

Bref, à tous ceux qui hésitent, je ne vous dis un seul mot : AVANTI !

FIN


Commentaires

  1. Félicitation pour cette belle réussite. Comment se passe le travail de professeur maintenant? Je viens de terminer les deux écrits et je dois dire que c'est pas évident de juger ce que l'on a fait. Je précise que je suis ingénieur a temps plein et que je prépare quand je peux l'examen. J'ai fait environ 1/3 de chaque sujet et je dois dire que je suis perplexe sur le résultat que je pourrais avoir

    RépondreSupprimer
  2. 1/3 des problèmes, donc on peut rester optimiste et préparer l'oral surtout :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet encouragement. C'est ma première expérience de capes et je dois dire que c'est assez déstabilisant quand on a pas l'habitude. La préparation de l'oral va commencer semaine prochaine.

      Supprimer
  3. Beau témoignage, j'ai décidé de m'inscrire pour le passé début 2017, des bases en mathématiques, je pense les avoir, mais j'avoue ça me fait un peu peur!
    Je vais me baser sur des sites internet qui ont l'air assez fournis, ma plus grande crainte l'oral...

    RépondreSupprimer
  4. Félicitations pour votre obtention !
    J'ai une question: comment l'avez vous prépare ? Étiez vous inscrite à une formation en ligne comme le CNED ou avez vous suivi les cours â l'iufm ?

    Merci de votre réponse

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !