Par où commencer pour préparer l'agrégation interne de mathématiques ?





QUESTION - (...) Je suis C. V., un de vos anciens élèves de l'IUFM (2000-2002), ayant eu le CAPES en externe en 2002 (...). Je viens vers vous car je souhaiterais passer l'agrégation de mathématiques (interne et/ou externe) mais n'ayant plus rien fait de post bac depuis 2002, j'aimerais avoir vos conseils avisés et me dire ce par quoi il faut commencer pour me remettre à niveau. (...) 


REPONSE - (...) Oui je me rappelle de vous. L’agrégation interne est plus abordable quand on travaille en établissement, c’est elle que je conseillerai. Débutez le travail en vous informant sur le programme, les épreuves écrites et orales. Ensuite attaquez des annales d’agrégation interne corrigées et lisez la correction dès que vous en avez envie, sans attendre de voir baisser le moral : le but est d’apprendre chaque 30 minutes d’investissement consenti, le but est d'avancer et de devenir plus performant. Dès que vous localisez des connaissances à revoir en détail, retournez lire un peu de cours dans vos livres, sur internet, partout où c’est possible. Voilà la base pour l’écrit.

Autre attaque complémentaire pour l’écrit, mais aussi pour asseoir ses connaissances préparer l’entretien à l’oral) : travaillez tous les exercices des livres de la collection “Acquisition des fondamentaux pour les concours” qui vise le CAPES et l’agrégation interne. Petits exercices sur des fondamentaux et extraits d’écrits qu’on doit arriver à traiter en s’entraînant avant. Les questions auxquelles personne ne répondra le jour J ne sont pas dans ces recueils, puisque de toute façon elles ne rapporteront pas de points au concours, puisqu'il y a 98% de chances que personne n'arrive à les traiter.

Dès que vous pouvez travaillez les leçons d’oral : créez des dossiers thématiques distincts portant les noms des leçons d’oral 1 ou 2, et regroupez des idées, des plans, des références bibliographiques correspondant à ces thèmes... Utilisez internet. Complétez votre bibliothèque avec des livres qui vous plaisent portant sur ces thèmes (écrits ou oraux). Il est important d'investir suffisamment sur tous les livres qui facilitent ses efforts, et ensuite partir aux oraux avec une valise pleine des livres que l'on que l'on aura choisis parmi ceux  qui peuvent nous aider pour l'oral. 

Pour préparer l'agrégation interne en 1989-90 alors que j'enseignais à temps plein au collège Michelet à Pointe-à-Pitre, j'avais acheté plusieurs collections qui m'ont permis de faire rapidement des progrès. Des livres d'exercices et de cours de CPGE et des trois premières années de fac. Je m'étais aussi abonné à la RMS (revue mathématiques du supérieur) depuis plusieurs années, une revue qui proposait tous les problèmes de concours de l'année passée avec les corrections (très important). Faire une trentaine de problèmes avant les épreuves, en essayant de comprendre les solutions dès qu'on en a assez de chercher, cela fait rudement avancer et comprendre des choses...

Une idée aussi : transmuter ce “travail“ en “jeu” en utilisant la méthode de son choix. Changer d'état d'esprit, et S'AMUSER à faire des mathématiques permet de prendre du plaisir, donc de con,tinuer. Cultivons notre plaisir !

Bon punch !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !