Pourquoi des stats au lycée et de l'info en collège ? L'info cachée...

Voici un message très intéressant d'un mégamathien sur le lobbying de l'inspection générale et sur les vraies raisons des choix des programmes. Très éclairant ! Le voici :

Je ne sais pas si vous avez vu le communiqué du 28 mai 2015 de l'Académie des Sciences. Ça fait du bien, ça redonne un peu d'espoir mais en même temps lorsqu'on se souvient de 2011 où l'académie des sciences avait détruit la programme de TS....  
Je ne comprends même pas comment un communiqué signé par Serre, Kahane, Demailly, Malgrange etc n'a pas eu plus d'effets. Comment J.P-Raoult et ses acolytes (D. Dacunha-Castelle et C. Schwartz) ont-ils pu maintenir en l'état le programme de TS. 
Le communiqué de 2011 signalait toutes les absurdités. Depuis seul Schwartz a reconnu l'erreur des stats au lycée mais Raoult continue à croire que c'était une grande avancée... L'exercice de probas du sujet du bac S du Liban de cette année est encore un bel exemple d'énoncé débile... 
M. *** avec qui je discutais la semaine dernière m'a fait part de cette anecdote savoureuse pour expliquer le combat de Raoult pour les stats : "On raconte que Cartan, lorsqu'il lui a annoncé qu'il voulait faire des statistiques, lui a dit qu'il ne le considérait plus comme normalien". Traumatisme affectif...  
Après le lobbying à l'IG de Raoult pour mettre des stats au lycée parce qu'il est statisticien, c'est Laurent Chenot qui met de l'info au collège parce qu'il était prof d'info en Spé à LLG. L'inspection générale, la maison du lobbying intensif !




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !