Le point sur les disparitions dans le programme de maths du collège

Voici l'analyse intéressante des nouveaux programmes du college pour 2016, avec la liste des suppression et des ajouts, faite par "ycombe" le 13 avril 2015, sur le site Neoprofs.

DÉBUT

Je n'ai pas trouvé les repères de progressivité. On note, symboliquement, la fin de l'enseignement des quatre opérations sur la scolarité obligatoire: la division d'un décimal par un autre n'est plus au programme nulle part.

Disparitions :

En géométrie plane

- suppression de la distance d'un point à une droite (l'approche seule reste en cycle 3) et des tangentes,

- suppression des angles inscrits/au centre,

- plus de théorèmes des milieux,

- plus de rapport entre triangle rectangle et cercle,

- plus de cercles circonscrits et cercle inscrits pour les triangles,

- supprimés aussi les angles opposés par le sommet, complémentaires, supplémentaires, alternes/internes, correspondants,

- disparition des polygones réguliers (vu la disparition des angles inscrits/au centre, c'est normal),

- exit les bissectrices et les médianes,

- les propriétés caractéristiques du parallélogramme et sa définition semblent avoir disparu aussi,

- la symétrie centrale n'est plus mentionnée.

En géométrie dans l'espace

- pour les prismes, pyramides, cones, il n'y a plus les formules de calcul de volume, d'aire, de hauteur… ,

- les sections planes disparaissent. Elles ne sont plus citées que comme outil pour développer la vision dans l'espace, en utilisant un logiciel de géométrie,

En nombres et calcul

- la division d'un décimal par un autre n'est plus au programme nulle part,

- disparition des racines carrées (sauf avec Pythagore : donc plus de calcul sur les radicaux),

- les critères de divisibilité par 4, 9 et 10 disparaissent. Ne restent que 2, 3 et 5,

- aucune méthode n'est mentionnée pour le calcul du PGCD. Les précédents programmes imposaient soit les soustractions, soit Euclide,

- disparition de la notion d'inverse,

- suppression? des calculs des fractions et des puissances. Les calculs de fractions ne sont donnés que dans la colonne exemple, et les puissances ne demandent que des calculs numériques simples (pas de formules ?) (la mise à jour des projets au 15/4/2015 précise les calculs de fractions comme attendus. Sans la notion d'inverse, pour faire simple).

En calcul littéral

- suppression du second degré (équations produits) (mais les identités remarquables restent? Pourquoi faire alors?),

- suppression des sytèmes de deux équations à deux inconnues,

En gestion de données

- disparition des quartiles,

En grandeurs et mesure

- les changements d'unités dans les grandeurs produits ou quotients disparaissent? Je comprends qu'on a juste à étudier des exemples de grandeurs produits et quotients,

Changements de niveau au sein du collège:

Nombres et calcul

- les pourcentages passent du primaire/6e au cycle 5e/4e/3e,

Géométrie dans l'espace

- pavé droit, cube, cylindre, prisme droit, cône, pyramide régulière, boule sont descendus en cycle 3 (CM1/CM2/6e),

Calcul littéral

- la distributivité passe de 5e à 4e/3e,

Géométrie plane

- Thalès passe de 4e/3e à 3e seulement,

- la trigo passe de 4e/3e à 3e seulement.

 

Apparition/réapparition:

- retour des transformations géométriques (rotation/translation/homothétie),

- l'algorithmique descend du lycée au collège

- apparition de la programmation en tant que telle (au lycée ce n'était qu'algorithmique) avec

--> gestion d'événements déclenchés par le clavier, la souris, etc,

--> déclenchement de plusieurs séries d'instructions en parallèle ( sérieux? ),

--> [seulement 4e-3e] échange de messages entre objets, événements liés au déplacement d'un objet, clonage d'un objet.

FIN

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !