CAPES : intégrer un M1 MEEF, une prépa concours ou rien du tout ?

De : ***
Envoyé le mercredi 28 juin 2017
Objet : Demande de conseils

Bonjour,

Je suis de formation scientifique (Bac S, IUP Miage et DESS IHM). J'ai été salariée dans le privé (différents métiers) et je suis actuellement AVS en lycée. Je réfléchis depuis quelques mois à me reconvertir en tant que prof de maths. Je me remets doucement à niveau, je me forme, et j'ai déposé ma candidature en M1 MEEF Maths à ***. Elle a été retenue.

Et maintenant je me questionne : dois-je intégrer ce M1 ? (année très dure a priori car on prépare et le CAPES et le M1), ou l'intégrer en n'y prenant que ce qui m'intéresse ? (ça se fait?), ou bien ne finalement pas y aller et préparer ça toute seule ?

Question parallèle, vaut-il mieux préparer le concours externe ou bien le troisième concours ?

Voir même être vacataire quelques années et préparer le concours interne?

C'est le flou complet. Tout conseil ou piste de réflexion seront utiles...

Merci par avance pour votre réponse.
Cordialement
***


REPONSE

Bonjour,

Vous avez déjà un DESS donc un équivalent du master 2 qui vous permet de vous inscrire au CAPES. Ce n’est donc pas la peine de suivre toute la formation de M1 maths, ni d’aller aux examens, sauf ceux qui font intervenir des maths et qui peuvent servir d’entraînement qui sera corrigé.

Normalement, il y a toujours une façon de s’inscrire en « prépa concours » pour avoir le droit de suivre tous les enseignements du master M1 MEEF qui sont bien centrés sur le concours, et laisser les autres enseignements, suivant ses choix et ses disponibilités. Une inscription en prépa concours semble plus adaptée à votre cas. En prenant contact avec la scolarité de l’établissement, vous pouvez demander à changer d‘inscription.

En général, il vaut mieux assister aux cours de préparation au CAPES pour rencontrer d’autres candidats, profiter de cours et d’explications centrées sur le sujet, puis au second semestre, assister et participer à des simulations pour l’oral. Cela donne une avance indéniable. Mais bien sûr, à cœur vaillant rien d’impossible, donc d’autres solutions peuvent aussi fonctionner avec un investissement en temps et en livres.

Entre l’externe et le 3e concours, le choix revient à jouer au poker. Qui sait la réponse… Il faut choisir et s’y tenir.

Etre vacataire est aussi une bonne idée pour se mettre dans le bain, passer l’externe ou le 3e concours, et avoir la possibilité de passer à la fois le CAPES interne et l’externe à partir de la troisième année. C’est une voie tout à fait intéressante pour entrer dans le métier.

La vie est faite de dichotomie, à chaque instant ou doit choisir entre deux voies, puis rechoisir et rechoisir encore. Une fois décidée, avancez sur le chemin choisi. De toute façon, en « grattant » toujours dans le même domaine on finit par devenir un spécialiste. Ah ! Commencez votre préparation maintenant sans attendre, car il y a tant de choses à découvrir et à aimer dans les entraînements au CAPES : un chemin s’ouvre et amène des découvertes en cascades…

N’hésitez pas si vous avez d’autres questions,
Avanti !
djm

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !