Vous vous rendez compte que vous citez cet argument minable !


Un mégamathien me demande de me limiter strictement à parler de l'enseignement dans mes blogs, et d'arrêter, entre autre, de faire de la contre-propagande sur l'évolution du climat ou de transmettre des tweets inquiétant avec des informations de piliers de bar. Voici sa lettre et ma réponse.

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est un post sur la possibilité de manipulation qui existe quand on montre une courbe où l'origine du repère n'est pas dessiné, en liaison avec certaines courbes sur l'évolution du climat. Ce n'était d'ailleurs pas mon propos au moment où j'ai retransmis ce message, car au contraire l'article concluait que ce n'était pas une manipulation quand il s'agissait d'une courbe, et pas d'un diagramme en barre. 




L'original du tweet déclencheur se trouve ici et voici l'article donné en référence dans ce tweet déclencheur. On notera qu'il s'agit quand même un peu de mathématiques, mais bon. C'est ce lien qui a posé problème...

On pourrait discuter là-dessus sans jamais finir d'ailleurs, car il y a des arguments pour et contre, et un dosage à choisir. Ce n'est pas mon propos ici, et ce qui compte, c'est le fond de la critique de mes pages, et ce que je peux en dire aujourd'hui, ici et maintenant. 



MESSAGE reçu le 8 décembre 2015

Vous vous rendez compte que vous citez cet argument minable pour décrédibiliser la thèse du réchauffement climatique alors que je vous ai lu citer la liste quasi exhaustive des arguments les plus malhonnêtes intellectuellement qui circulent pour tenter de prouver pêle-mêle qu il y a pas de réchauffement. Qu'il y en a un mais qu'il n'est pas significatif. Voir que oui : il y en un significatif mais ce n'est pas dû à l'homme. 

Je citerai celui dont je suis sûr de l'avoir lu dans vos publications : parler de tendance de réchauffement en prenant comme point de départ non pas une moyenne sur une période de plusieurs décennies consécutives. Ni bien sûr en prenant en compte plusieurs variantes de la moyenne sur plusieurs choix de décennies mais en se basant seulement sur une unique année. Comme par hasard une année récente. Et comme par hasard l'année 1998.

Cet argument de courbe des y ne commençant pas à 0 est minable. D'une part car il est naturel de vouloir montrer l'assez grande stabilité du taux de CO2 sur une courte période jusqu'à son augmentation brutale en une très courte période. Et d'autre part, car, pourquoi afficher des valeurs à l'ordonnée qui n ont jamais été atteintes depuis si longtemps ? 

Ce graphique est destiné à montrer une stabilité puis une augmentation rapide. Si on veut connaître la proportion d'augmentation, les valeurs écrites en ordonné sont là pour donner une idée.

Il y a deux choses à prendre en compte. Premièrement les publications scientifiques à ce sujet et deuxièmement les débats dans le grand public. Si vous voulez dire quelque chose de pertinent, je vous suggère de parler des publications scientifiques, car commenter uniquement le débat populaire sur la question est clairement insuffisant. La vulgarisation scientifique ne va pas refaire une démonstration aussi complexe que celle de prouver la nature anthropique du réchauffement qui s'annonce destructeur pour notre mode de vie. Il faut faire dans la simplification. Si vous remettez tous en question sur les bases d un manque de rigueur, c'est que vous n avez pas compris la nécessité de convaincre le grand public par des arguments compréhensibles.

Oui je suis bien d'accord, la biosphère a vu pire. Non nos sociétés ne vont pas encaisser le choc si facilement.

De plus je vous faire part de mon mécontentement concernant le flood que vous exercez sur mon fil d'actualités. Je vous ai suivi pour entendre parler de la réforme du collège 2016 dont vous faites une couverture qui m’intéresse. Et que sincèrement, je trouve intéressante.

Mais dites moi, pourquoi ce flood d'un pilier de bar ? Pourquoi propager les articles de ces impostures de journalistes qui relayent la peur encore mieux que les terroristes eux même ? Pourquoi poster un nombre incalculable de publications sur l'annonce de je ne sais qui, qui appelle au meurtre des enseignants ?

Je ne sais pas pour les autres qui vous suivent, mais je n ai pas envie de voir mon fil d'actualité floodé par vos conceptions du monde qui s affichent par dizaines, chaque jour. 

Il y en a trop. A la limite compilez les en une chaque soir.



MA REPONSE

A propos de ce post, je citais justement un site où on dit qu'il n'y a pas de manipulation à placer l'origine du repère ailleurs que sur la partie visible du graphique, et j'avais bien aimé le parallèle fait dans l'article avec les graphiques en barre où là on peut dire que c'est une façon de manipuler les chiffres.

Pour le reste, effectivement j'avais lu pas mal d'articles sur la relativité du réchauffement climatique, son lien avec l'activité solaire, la comparaison avec les formes de climats déjà supportés par la planète, ce qui m'a fait prendre une certaine distance. De plus, ce réchauffement est constamment mis en avant pour justifier des budgets énormes de recherche et de fonctionnement dans certains domaines. Ce qui laisse parfois circonspect.

Vous avez le droit de penser que cette thèse est entièrement justifiée, et j’ai aussi le droit d’être circonspect. D’ailleurs, vous m’avez donné envie de repartir sur ce site d’un climatologue qui est aussi très circonspect, et sur lequel je ne suis plus retourné depuis quelques semestres, ce qui me permettra de relativiser les données que j’entends régulièrement par l’intermédiaire des médias. Il s’agit du site Climat de terreur.

Aïe, si je tombe sur un article de ce site qui m’intéresse et que j’aurais envie de partager, je sens que je vais vous énerver encore plus sur la TL… 

Je comprends que vous êtes surtout intéressé par le suivi de la réforme du collège. Ceci dit, mes positions sur les choix pédagogiques actuels sont aussi très marquées par mon caractère et ne plaira pas du tout à d’autres mégamathiens : des collègues qui aiment innover et qui en retirent quelque chose en s’apercevant dans leur coin que cela profite à certains élèves, ne viendront pas me suivre en prétextant que je suis seulement un arriéré rétrograde qui ne pense qu’aux disciplines alors que l’avenir est au croisement de celles-ci, avec des méthodes constructivistes et en privilégiant l’étude précoce et suivie de plusieurs langues pour de nombreuses raisons intéressant le développement de l’enfant et celui de son cerveau. Ils n’auraient pas tort sans avoir raison. Enfin vous devez savoir ma position sur ce sujet puisque je suis souvent très (trop) explicite… 

Devrais-je arrêter de donner mon opinion sur l’enseignement, en me concentrant sur ce qui m’intéresse le plus : l’enseignement des mathématiques, simplement parce que cela déplairait à (une bonne partie) d’autres collègues qui désirent de telles réformes et les appellent de leurs vœux ?

Vous avez sans nul doute raison : je devrais faire une page centrée sur la réforme du collège et l’enseignement des mathématiques, une autre sur le problème de l’islamisation du monde et ses conséquences pratiques, une autre sur le climat, puis quelques autres sur tous les thèmes qui accrochent mon regard… Mais je n’y arriverais pas, et cela sera trop coûteux en temps. J’en perds déjà assez sur les médias sociaux alors que j’ai une multitude de choses à faire, comme tout un chacun, et que je dois foncer travailler sur mes livres dès que j’ai du temps et que je ne suis pas trop embrumé.

Donc j’ai été sensible à votre avertissement et je vous en remercie : vous m’indiquez clairement que vous aimez certaines réflexions mais ne désirez pas entendre d’informations discordantes. Je suis averti, et pourrais choisie de ne parler qu’enseignement. Mais finalement je préfère quand même proposer des pages choisies et commentées par un « interlocuteur humain vivant » qui aborde parfois des sujets hétéroclites (voir pollue les TL de ses suiveurs avec des dessins humoristiques douteux quand cela lui prend, je sais, je sais…), et qui ne ce censure pas trop pour rester simplement « un homme » avec ses pensées, ses raisonnements et ses choix qu’il est content de partager.

D’ailleurs, je suis souvent content de discuter avec des personnes qui ne pensent pas comme moi, ce qui permet d’échanger des idées et relativiser certaines positions, ne serait-ce qu’en sachant que certains arguments contraires existent et méritent d’être entendus.

Il faut conclure. 

Pour la pollution de votre fil d’actualité, je pense qu’une solution facile et immédiate serait de ne plus me suivre, et de revenir voir les messages que je mets sur MégaMaths seulement quand vous désirez savoir s’il y a du nouveau sur la réforme du collège. Tout a déjà pratiquement été dit en long et en large sur cette réforme, et maintenant il n’y a plus qu’à vivre les difficultés journalières liées à son application à partir de septembre 2016, et vogue la galère…

Je prends plaisir à communiquer à travers mes blogs grâce à cette liberté de pouvoir aborder les sujets qui m’intéressent ou m’inquiètent, sans établir de censure pour m’assurer un nombre quelconque de « j’aime ». Si je faisais autrement, je m’arrêterai et trouverais autre chose, du moins actuellement car qui sait comment nous serons dans 5, 10 ou 50 ans ;)

Bonne journée à vous, et Jai Guru Deva

PS - Votre solution de compiler les informations est intéressante, mais me demanderait trop de temps (à ne pas faire autre chose).



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999