Prépa CAPES : j'ai l'impression d'avoir loupé quelque chose et de faire un bon dans une autre dimension

Courrier reçu ce 1er octobre 2015 :

Bonjour,

Je me présente : je suis *** et je suis actuellement contractuelle en mathématiques depuis un an et demi. Je souhaite passer le CAPES externe de maths. 

J'ai lu vos conseils pour la préparation au concours et la bibliographie associé. J'ai notamment acheter quelques uns de vos livres (pour l'instant : cours de géométrie, géométrie du collège et les fondamentaux d'algèbre et d'arithmétique).

Mais pour le moment, je n'y arrive pas. J'ai l'impression d'avoir loupé quelque chose et de faire un bon dans une autre dimension... 

J'ai un diplôme d'ingénieur qualité en microbiologie et mon parcours est à dominante sciences de la vie. Je n'ai pas fait de mathématiques très poussés après le bac S. 

Je voulais donc vous demander votre avis : est-ce réellement réalisable pour l'an prochain? Et si oui, quelle serait la marche à suivre?  Est ce que vous connaissez d'autres livres avec un niveau intermédiaire (par exemple un an après le bac). 

J'enseigne en ce moment dans un lycée professionnel. L'année dernière, j'étais dans plusieurs collèges où j'ai eu l'occasion de faire tous les niveaux.

Pourquoi les maths et pas la biologie? parce qu'il y a une pénurie de prof de maths. Voilà, c'est  tout ce que je peux rajouter : j'aime cette profession même si elle est de moins en moins reconnu.

J'espère ne pas vous avoir trop dérangé. Et merci par avance de votre réponse. 
Cordialement, 

**********


REPONSE 

Bonjour,

Je comprends ce que vous dites. Ce saut dans une dimension différente, avec des exigences différentes. Et pourtant le concours lui-même est devenu plus abordable avec un programme bien recentré sur le second degré. Et vous avez raison, il y a plus de postes en maths qu’en SVT.

Une idée serait peut-être de vous mettre à travailler directement sur des annales corrigées récentes, d’après 2011 date de l’avant-dernière réforme du concours. Ne regardez pas les problèmes d’avant cette date. Vous pouvez aussi regarder toutes les annales du CAPLP Maths-sciences (pour les épreuves de maths) toujours à partir de 2011. Ces problèmes donnent bien conscience de ce qu’il faut atteindre pour l’admissibilité.

Pour reprendre un travail de fond vous pouvez retravailler avec des livres de niveau L1 à L3, et commencer par l’année L1. Je n’ai pas de titres spéciaux, et dans la bibliographie j’ai indiqué récemment des livres de CPGE surtout, mais vous pouvez travailler sur d’autres livres s’ils sont dans le programme du CAPES.

Vous travailler actuellement, donc vous avancerez lentement : la solution est peut-être une sorte de guérilla mathématique vous amenant à investir 30 minutes par jour (pendant un an) à faire des maths sur le programme du CAPES. Essayez quand même de passer le CAPES externe cette année, car qui sait : on peut tomber sur des passages qu’on a revus, sinon tant pis. De toute façon, il s’agit d’une mise à niveau sur le long terme, en accumulant des connaissances et des savoir-faire jusqu’à obtenir un effet boule de neige. Alors passer les épreuves permet aussi de s’entraîner. Mais il faut le faire en se répétant qu’on investit du solide sur plusieurs années, et que petit à petit on obtiendra un niveau suffisant pour décrocher le concours. Il faut se donner le temps.

Une autre idée, qui n’empêche pas la première, est de passer aussi le CAPES interne dès que vous le pourrez, donc dès que vous aurez été contractuelle pendant trois années. Cela vous permettra de concourir contre des collègues qui ont aussi du mal à préparer le concours, tout en passant l’externe car on ne sait jamais. J’ai des tas d’exemples ou le candidat rater l’interne et réussissait l’externe, donc c’est bon à tenter.

Vous ne m’avez pas déranger. J’espère seulement que ma réponse vous donnera quelques pistes, et surtout du courage pour avancer, lentement mais sûrement...

Bon punch :)


**********


COURRIER 2 


Bonjour, 

Je vous remercie pour la rapidité de votre réponse et surtout pour les conseils ! Je vais les suivre et m'y suis attelé dès à présent . En reprenant les maths, je me rends compte j'aime beaucoup cette matière. Même si cela prendra un certain temps, je pense que j'y arriverai.

Désolée pour les fautes, en me relisant sur Facebook je me suis rendue compte que j'en ai fait quelques-unes. 

Bonne journée.  ☺



**********


REPONSE 2 

Pas de problèmes pour les fautes, on fait de notre mieux et souvent il faut tellement relire sa copie pour les supprimer que cela devient sclérosant.

Si vous aimez la matière, c’est déjà un point crucial. Personne n’arrive à passer beaucoup de temps sur un domaine s’il s’ennuie et ressent cela comme une perte de temps (de vie donc). Un investissement “en temps” ne peut exister que si l’on s’amuse un tant soit peu à travailler dans le domaine où l’on s’est placé. Et la pleine conscience de ce que l’on fait et vit quand on “travaille” dans ce domaine, permet de nous envoyer suffisamment de gratifications pour continuer.

Et l’on ne fait bien que ce que l’on aime...

C’est d’ailleurs pour ça qu’on continue : on transmute le travail en plaisir ou en jeu, et alors on ne travaille plus jamais :)

Avanti !
djm











  

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !