L'ordre des passages des oraux est-il fonction de son rang d'admissibilité ?

Labyrinthe Glendurgan, jardin (Cornwall)
Photo de LoggaWiggler (Pixabay)
QUESTION DE MEGAMATHIEN : 

En tant que candidat au CAPES MATH 2015 je tenais à vous remercier pour votre site et vos livres qui sont une mine d'informations presque incon-tournables pour préparer les concours, puisque grâce à cela, je me retrouve admissible à l'oral 2015 pour ma première tentative au capes de math. 

D'après les résultats il y a 1800 admissibles sur 4600 inscrits. Combien étaient présents aux 2 écrits je ne sais pas.

Toujours est-il que j'aurai une question sur l’ordre des passages aux oraux : la session pour les oraux du capes de math se situe du 13 juin au 4 juillet, et j'aurai voulu savoir si les candidats qui passent dans les premiers jours de la session (13 15, 16 juin,...) sont ceux qui ont obtenus les meilleurs notes aux écrits, et inversement si ceux qui passent dans les derniers, fin juin-début juillet, sont ceux qui ont obtenus les "moins bonnes notes" des admissibles.

REPONSE : 

Je suis content que vous ayez été admissible à cette session 2015. Voilà un premier obstacle franchi. Je ne connais pas le nombre d'inscrits au CAPES cette année. Sur Néoprofs on parle de 1800 admissibles sur 4600 inscrits, mais où chercher ce nombre d'inscrits ? Il m'intéresse aussi, donc si un lecteur a un tuyau, je suis preneur.

Il y a en tout cas 1440 postes à se partager, donc s'il n'y a que 1800 admissibles, cela signifie que beaucoup de recalés l'auront été à cause du minimum vital imposé par le jury pour recruter un enseignant de mathématiques d'un niveau suffisant, et non à cause d'une concurrence acharnée, d'une bataille rangée entre une pléthore de candidats qui s'arracheraient quelques postes. Il vaut mieux que cela soit ainsi pour le candidat (pas pour le recruteur). C'est donc déjà une bonne nouvelle !

Pour répondre à votre question sur l'oral, et même si ma réponse n'a rien d'officiel mais se base sur ce que je sais du CAPES, je dirai que je n'ai jamais entendu parlé de dates de passage liée au rang obtenu aux épreuves écrites. Je rajoute que cela serait contre l'esprit du concours où tout est fait pour que les jurys ne connaissent pas les prestations des candidats à l'écrit, et reçoivent devant eux des candidats "mélangés" au niveau de leurs résultats à l'écrit.

Ce que je sais tient en quelques règles générales :

a) Les cohortes des candidats qui passent le concours un même jour doivent être comparables entre elles entre le début et la fin des épreuves orales, ce qui constitue un façon à ne pas influencer les jugements des divers jurys.

b) Les jurys d'oraux ne connaissent pas les notes d'écrit des candidats qui passent devant eux, pour ne pas avoir d'a priori. Sinon il serait naturel d'être plus bienveillant avec un as de l'écrit. Rassurons-nous, tous les candidats seront traités de la même façon à l'oral.

c) Les jurys d'oral 2 ne connaissent pas la note donnée au candidat à l'oral 1 qu'il a passé le jour précédent, pour que cela n'influe pas sur son jugement. Un candidat qui a horriblement raté son oral 1 peut ainsi réussir génialement son oral 2. J'en sais quelque chose puisque cela m'est arrivé aux oraux de l'agrégation interne...

Voilà deux autres informations qui m'engagent à vous répondre de cette manière. Un concours est une machine qui doit assurer l'anonymat et l'égalité entre TOUS les candidats, et c'est pour cette raison qu'on n'a encore rien trouvé de mieux sur Terre. Autant on peut accéder à certains métiers en étant le fils de quelqu'un, ou le cousin du beau-frère de quelqu'un bien placé dans telle ville, autant cela sera difficile dans un concours national.

Première information

Pour assurer l'égalité de traitement des candidats à l'oral, les différents jurys sont "alimentés" par des candidats de niveaux différents et dans la même proportion. Par exemple, s'il y a 10 jurys et 1000 candidats, chaque jury recevra 10 candidats obtenus de la façon suivante. Si on numérote les candidats en fonction de leurs résultats aux épreuves écrites, et si l'on note N001 le candidat qui a reçu la meilleur note d'admissibilité, N002 celui placés juste après, et ainsi de suite, alors !

Le jury n°01 reçoit le candidat N001
Le jury n°02 reçoit le candidat N002
Le jury n°03 reçoit le candidat N003
................................
Le jury n°10 reçoit le candidat N010
Le jury n°01 reçoit le candidat N011
Le jury n°02 reçoit le candidat N012

et ainsi de suite jusqu'à épuisement de la liste. Ainsi chaque jury aura la même proportion de candidats qui ont réussi plus ou moins bien aux écrits.


Seconde information

Certains jurys sont sévères, d'autres non. Imaginons un jury qui ne donnerait que des notes situées entre 12 et 20, et un autre qui considérerait que les candidats ne sont pas au niveau et méritent des notes entre 0 et 12. Ce serait ennuyeux car signifierait qu'il faudrait vraiment avoir la chance de tomber sur un jury particulier.

Voilà pourquoi des instructions de notation sont données au jury, et que tout un travail d'harmonisation des notes d'oral est entrepris à la fin des épreuves. On calcule la moyenne des notes données par chaque jury d'oral, puis on corrige les notes de façon à ce que ces moyennes soient très proches. Voilà encore une façon de traiter TOUS les candidats de la même manière.



Et les candidats des DOM TOM ?

A un moment, dans le passé, ces candidats étaient tous regroupés en fin de session pour leur donner plus de temps à se préparer au grand voyage, réserver un billet d'avion, etc. Mais des demandes ont été faites à la présidence du jury il y a quelques années pour que cela change (et d'ailleurs, je me rappelle d'un courrier que j'avais adressé à la présidence il n'y a pas si longtemps, quand on a eu l'impression que ça avait repris). Nos étudiants préféraient être traités comme tout le monde, pour être certains que le traitement de tous les candidats soit le même. Depuis les ultra-marins sont traités comme les métropolitains.

Voilà, vous savez tout ce que je sais sur ce sujet ! Il ne me reste plus qu'à souhaiter à tous les lecteurs de ce blog une bonne énergie pour passer la barrière des oraux dans moins d'un mois...



***


RELEVE SUR NEOPROF (écrit le 23 mai 2015) :

Environ 1800 admissibles, pour 1440 postes.
Ça sent à nouveau des postes non pourvus, c'est la cata !
Ça colle très bien avec la réforme du collège, qui va diminuer les besoins. Dans mon collège, suppression en mathématiques de:
− 1/2 h en sixième (nous avons 5h, les 4h réglementaires plus 1h d'AP),
− 1/2 h en cinquième,
− 1/2 h en quatrième et
− 1/2 h en troisième.
Soit 2h par cohorte, que nous multiplions par 7 cohortes : 14 h de moins.  Peut-être grappillerons-nous quelques dédoublements nous permettant de ne perdre qu'un demi-poste ? Il va y avoir de la concurrence. Je cherche encore les 4000 ETP soi-disant créés pour la réforme.

Commentaires

  1. L'année dernière au CAPES EXTERNE 2014 de maths, il me semblait que l'ordre de passage des oraux se passait de cette façon. Une lettre de l'alphabet était tirée au hasard et on convoquait les candidats dans l'ordre alphabétique à partir de cette lettre. L'année dernière la lettre tirée devait être entre H et L car les premiers élèves de ma promo à avoir été convoqué avaient un nom commençant par un L et les derniers avaient un nom commençant par un G. Cette logique s'est vérifiée avec toute ma promo ( une trentaine de personne). Coincidence ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah ! Si cela s'est vérifié sur toute la promotion, c'est que c'est sûrement ainsi que le jury procède. Il n'y a rien d'officiel ni d'écrit sur ce sujet. Il faudrait que d'autres Mégamatiens nous envoient la première lettre de leur nom et la date de leurs oraux pour pouvoir vérifier si c'est la bonne méthode.
    Effectivement, là, le tirage au sort d'une lettre de l'alphabet permet de débuter n'importe où, puis c'est le hasard dans la succession des candidats. Merci pour votre information.

    RépondreSupprimer
  3. Je confirme le commentaire précédent (vérifier cette année ainsi que l'année dernière), en rajoutant une précision (pas absolument sûr mais presque) : deux lettres sont tirées. (ex : HO --> Mr. Hong passera dans les premiers et Mr Hilbert dans les derniers).

    RépondreSupprimer
  4. pour notre promo cette theorie ne fonctione pas car nous avons ete convoqué dans l'ordre suivant : Mr R, Mme G, Mr T, Mr F, Mr V, Mme A, Mr C, Mr B, Mme C, Mme G et Mr E ..... l'ordre alphabetique n'y est pas !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La méthode n'est donc pas facilement définie. Mais l'aléatoire est la règle :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !